La Bosca Ensemble Vocal

Le 23 janvier 2016 à 21h00

Concert l’Isle Jourdain

Musée d'Art campanaire

0006

Article paru dans “La Dépêche” du Gers le 27/1/2016

L’association Musical’Isle a proposé un concert pour fêter la réouverture du Musée d’art campanaire dans l’espace Pierre-Lasserre après une fermeture du 22 décembre au 15 janvier. L’association pour l’occasion a reçu les chorales «La Bosca» et «L’Air du temps», dirigées par Ghilaine Dussourd, dans un programme Purcell, Brahms, Jean-Sébastien Bach, et des chants du compositeur basque Javier Busto en seconde partie. Le public a pu entendre le carillon du Musée campanaire sous les doigts de Christine Laugier pour deux pièces courtes.

L’entrée était en libre participation pour ce programme tout public. Le public est venu très nombreux, une belle façon de commencer l’année.

Ce chœur mixte «La Bosca» regroupe une quarantaine de chanteurs isle jourdainamateurs autour d’un répertoire varié : Renaissance, baroque, classique, romantique, contemporain. «La Bosca» actuelle est née de la rencontre de deux chœurs : «La Bosca des villes», les répétitions ont lieu à Toulouse dans le quartier Croix-Daurade, et «La Bosca des champs» : les répétitions ont lieu à la salle polyvalente de Mérenvielle, situé à l’Ouest de l’agglomération toulousaine.

Le chœur dans son ensemble se retrouve dans une ambiance chaleureuse et conviviale pour des répétitions communes et des concerts, mais aussi lors de week-ends de travail avec intervention possible d’un professeur de chant. Pour les personnes qui seraient intéressées pour intégrer la chorale, il est possible d’assister à deux répétitions afin d’évaluer sa motivation.

Il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes connaissances musicales. Les critères indispensables sont l’implication et la régularité, critères qui permettent à l’ensemble du groupe de progresser de façon homogène. A deux ou trois reprises dans l’année, un professeur de chant intervient pour une demi-journée auprès du chœur. Ce travail intéresse les différents pupitres séparément et le collectif autour du répertoire actuel.

Pour l’heure, les Lislois ont assisté à un beau moment où une fois encore la musique, le chant, ont posé leurs magies sur les consciences.

C.Bobier

 

Aucun contenu n'a été défini dans la colonne latérale.